Epistémologie de l'économie II


Semestre 3 - Cours obligatoire

Annie L. Cot Jean-Sébastien Lenfant


Le cours « Épistémologie de l’économie II » complète les thématiques du cours « Épistémologie de l’économie I ».

Dans un premier temps, le cours présente plusieurs traditions d’approche épistémologique en économie à partir de quelques économistes (Walras, Marshall, Friedman, Samuelson).

Dans un second temps, on interroge les hypothèses ontologiques de la théorie économique. Ces hypothèses ontologiques en économie restent implicites tant que les questions méthodologiques ou théoriques se limitent à un paradigme stabilisé. Elles deviennent centrales lorsque des approches hétérodoxes ou des confrontations théoriques sont à l’œuvre, ou lorsqu’une approche philosophique vient remettre en question l’unité et la cohérence de certains concepts premiers : les biens (ou les marchandises), le marché, les agents, les ressources, etc. Le séminaire abordera la question de l’ontologie des théories économiques à partir de réflexions sur ces différentes dimensions.

L’ontologie de la marchandise a été plusieurs fois questionnée (ex. Marx et la réalité sociale de la valeur de la marchandise ; Lancaster et la déconstruction des biens en caractéristiques). Une littérature riche repense l’agent économique à partir du concept d’identité multiple (multiple selves). La théorie autrichienne et l’économie évolutionniste théorisent le marché et les institutions comme des objets naturels. Enfin, l’avènement de l’économie écologique a été accompagné de débats virulents sur ses ontologies fondatrices (écosystème, environnement, climat, paysages).


Syllabus

  1. Des définitions de l’économie
    1. Définition substantielle vs définition formelle
    2. L’économie comme système de représentation
  2. Les auteurs et leurs épistémologies
    1. Le réalisme marshallien contre le rationalisme walrassien
    2. L’a priorisme de Robbins face à la discipline des tests du positivisme
    3. Behaviorisme de Samuelson et instrumentalisme de Friedman
    4. Le marché et les institutions selon Hayek et Friedman
  3. Économie et ontologies
    1. Le marché, la marchandise et les biens
    2. L’agent économique (rationnel ou de type multiple selves)
    3. Les objets naturels (ressources, écosystèmes, climat) face au paradigme de la rareté et de la valeur

References

  • Agassi, Joseph. 1975, Individualism institutionnel (traduit par Hervé Charmettant et Julien Reysz, « Individualisme institutionnel », Œconomia, 2021, 2(4): 487-501.)
  • Davis, John B. 2018. Agent-Based Modeling’s Open Methodology Approach: Simulation, Reflexivity, and Abduction, Œconomia, 8(4): 509-529.
  • Friedman, Milton. 1953. Essays in positive economics. The University of Chicago Press
  • Fullbrook, Edward. 2009. Ontology and Economics. Tony Lawson and his critics. Routledge.
  • Hacking, Ian. 2000. The social construction of what ? Harvard University Press. (trad. Française : Entre science et réalité. La construction sociale de quoi ? La Découverte, 2008)
  • Hausman, Daniel M. (1999). Ontology and methodology in economics. Economics & Philosophy, 15(2): 283-288.
  • Hédoin, Cyril. 2012. Veblen et son actualité : sélection multi-niveaux et darwinisme généralisé. Œconomia, 2(2): 179-207.
  • Herrmann-Pillath, C. 2015. Energy, growth, and evolution: Towards a naturalistic ontology of economics. Ecological Economics, 119, 432-442.
  • Hodgson, Geoffrey M. 2002. Darwinism in economics: from analogy to ontology. Journal of evolutionary economics, 12(3): 259-281.
  • Lallement, Jérôme 2017. Individu et société selon Walras. Revue de philosophie économique, 18(1): 57-89.
  • Mäki, Uskali (Ed.). 2001. The economic world view: Studies in the ontology of economics. Cambridge University Press.
  • Mäki, Uskali. 2001. Economic ontology: what? why? how. In The economic world view: Studies in the ontology of economics, 3-14. Cambridge university press
  • Mongin, Philippe. 1999. La méthodologie économique au XXe siècle. Les controverses en théorie de l’entreprise et la théorie des préférences révélées.
  • Robbins, Lionel. [1932] 2007. An essay on the nature and significance of economic science. Ludwig von Mises Institute.
  • Samuelson, Paul A. [1947] 1983. Foundations of economic analysis. Enlarged edition. Harvard University Press
  • Samuelson, Paul A. 1938. A note on the pure theory of consumer’s behaviour. Economica, 5(17): 61-71
  • Schmidt, Christian, et Pierre Livet. 2014. Comprendre nos interactions sociales. Une perspective neuroéconomique. Paris : Odile Jacob.
  • Searle, John. 1997. The construction of social reality. Free Press. (trad. Française : La construction de la réalité sociale, 1998, Gallimard)
  • Staddon, John. 2016. Theoretical behaviorism, economic theory, and choice. History of Political Economy, 48(suppl.): 316-331.
  • Touffut, Jean-Philippe (dir.) 2010. Changement de climat, changement d’économie ? Paris : Albin Michel
  • Vianna Franco, Marco P. 2020. The Factual Nature of Resource Flow Accounting in the Calculation in Kind of the “Other Austrian Economics”. Œconomia, 10(3): 453-472.
  • Vromen, J. 2004. Conjectural revisionary economic ontology: Outline of an ambitious research agenda for evolutionary economics. Journal of Economic Methodology, 11(2) : 213-247.